• porttorrent.com
  • Latest torrents
  • Limetorrents
  • Conte illustrée: La fontaine du bout de l’arc-en-ciel 8, Contes pour enfants, contes animees, contes illustrees et contes audio sont disponibles sur la Revue Tus
  • ZoneParents.com
    Educatout
    • Conte illustrée: La fontaine du bout de l’arc-en-ciel

    Depuis la tour où ils se trouvaient partait un arc-en-ciel solide qui grimpait quelque part, bien haut dans le ciel dur, d’un bleu strident. Ils dirent au revoir ni  la fille vêtue de turquoise et s’engagèrent sur le pont. En se souvenant des paroles de leur maître, ils se mirent ni  courir. L’arc-en-ciel monta, monta, puis il se mit ni  redescendre et ils couraient tous les deux sur ses pentes bleues et rouges, le cœur battant ni  tout rompre, car ils apercevaient tout au bout une femme dont les bras écartés enserraient l’arc-en-ciel et qui ne pouvait être autre que Maman. Elle les serra contre son cœur, puis elle les fit asseoir et ils virent alors que c’était une créature très grande, mince et fragile et qu’elle avait des longs cheveux châtains aux reflets d’or. Maman se pencha sur eux, les prit par la main et les emmena dans une ville encore plus étonnante que la Cité des Nuages. Les murs et les beffrois étaient beaucoup plus hauts et plus ouvragés et ils étaient faits de cristal et de pierres précieuses transparentes qui reflétaient les jeux de lumière du soleil. Après avoir visité la ville et grimpé dans une multitude de tours, ils arrivèrent ni  un immense terrain de basket fait de mosaïques bleues et rouges. Quatre soleils se levaient et se couchaient tour ni  tour et par-ci, par-lí , lí  où le ciel était plus sombre, on pouvait voir des étoiles, beaucoup plus grosses que sur la terre. Ils commencèrent tous les trois ni  jouer au basket avec un ballon bleu.

    • Conte illustrée: La fontaine du bout de l’arc-en-ciel

    Les paniers étaient placés très haut et le ballon décrivait des grandes courbes.

    Les surfaces dures et cristallines qui les entouraient renvoyaient le son de leurs voix et le dribble de la balle en une sorte d’écho mélodieux, elles multipliaient leurs silhouettes de sorte que chacun se voyait dans une multitude de représentations, exactes ou légèrement déformées, et ceci était un jeu en soi.

    Puis ils arrivèrent dans un champ franchement labouré, gluant, suintant l’huile, strié de grosses traces de pinceau aux milliers de nuances allant du violet au jaune ocre, vert foncé, rouge sang et indigo.

     

     
    8
    La lecture suivante La Vallée de Lait
    Reclama
    -->
  • ingtorrent.com
  • abouttorrent.com
  • storytorrent.com