• porttorrent.com
  • Latest torrents
  • Limetorrents
  • Conte illustrée: La polenta de la mariée 7, Contes pour enfants, contes animees, contes illustrees et contes audio sont disponibles sur la Revue Tus
  • ZoneParents.com
    Educatout
    • Conte illustrée: La polenta de la mariée

    Jlignore ni  quel moment je l’embrassai et comment je me tirai de lí . Je recommençai mes ablutions, avec précaution, pour ne pas retomber dans la mare et, ni  vrai dire, je réussis juste ni  faire choir mon savon dans le puits. Au moment où j’enfilais mon pantalon, j’avisai dans la pénombre une forme blanche, sûrement l’une des filles, peut-être même la moche, qui était restée dans la cour et me lorgnait dessus.

    Hm ! Je rentrai dans ma chambre et, peu de temps après, la maîtresse de maison arriva pour m’inviter ni  table. Clétait une paysanne noiraude qui marchait pieds nus – elles avait de gros paturons épais – et qui rangeait et époussetait sans cesse autour d’elle. Elle m’accompagna dans une vaste cuisine. Deux filles se tenaient debout devant les fourneaux et mélangeaient vivement, avec un bâton, dans un chaudron géant où la polenta cuisait en faisant des bulles, pendant que la maîtresse de maison posait sur la table ni  trois pieds des écuelles remplies de beurre et de fromage de bufflonne. Toute la famille se rassembla pour se mettre ni  table ; ils étaient ni  peu près vingt, en comptant les commis. Les filles renversèrent la polenta rousse – aussi grosse qu’une roue de chariot – sur une planche en bois posée au milieu des convives.

    Llaînée pas belle était invisible, mais j’observai qu’il y avait ni  table plusieurs jolies filles, dont une qui était vraiment ni  mon goût. Le père attrapa une ficelle et se mit ni  découper la polenta en tranches pour tout le monde.

    • Conte illustrée: La polenta de la mariée

    Pour m’amuser un peu après ma frayeur avec la bufflonne, je lui demandai hypocritement où se trouvait son beau brin de fille, parce que je ne l’apercevais nulle part.

    - Ma fille, me répondit-il, est très délicate pour ce qui est de la nourriture et plutôt timide, alors quand elle flaire les prétendants, elle se retire – chose rare pour une fille aussi belle, qui aime se faire remarquer…

    - A-ha, fis-je, et la figure menaçante de l’homme qui me parlait m’aida ni  réprimer un sourire.

    - A la tienne, mon gaillard, dit-il en levant son gobelet pour le boire cul-sec. Que tu puisses trouver ta promise ! Et qui sait, peut-être que ma fille aînée se trouvera un mari, elle aussi…

    - Dieu… et j’allais dire « nous en garde », mais je m’étranglai ni  temps et je dis « vous entende » !

     
    La lecture précédente La petite boîte í  mots
    3
    La lecture suivante La princesse Clochette
    Reclama
    -->
  • ingtorrent.com
  • abouttorrent.com
  • storytorrent.com